Qui sommes-nous ?

Présentation de l’association

Abolition des armes nucléaires—Maison de Vigilance est une association regroupant des personnes et des organisations qui demandent l’abolition des armes nucléaires au plus tôt et dénoncent les préjudices humains, environnementaux et financiers de cette arme.

 

Nos objectifs

Contribuer par tous les moyens non-violents, à l’abolition des armes nucléaires au travers d’actions :

  • De sensibilisation de l’opinion publique : manifestations, conférences, publications, de campagnes d’information
  • D’actions auprès des personnalités et instances décideuses, nationales ou internationales : ambassadrices et ambassadeurs, parlementaires, élu-e-s, ONU, Parlement européen

 

Histoire de l’association

Dans un contexte géopolitique nouveau — avec la négociation d’un traité d’interdiction des armes nucléaires par l’ONU —, les membres de l’association Maison de Vigilance et du collectif Armes nucléaires Stop ont convenu le 2 décembre 2016 de se rapprocher — pour agir avec plus de force et d’efficacité en faveur de l’abolition des armes nucléaires — sous le nom de Abolition des armes nucléaires—Maison de Vigilance.

L’association Maison de Vigilance doit sa création, en 1984, à plusieurs précurseurs et précurseuses de l’action non-violente contre les armes nucléaires. Notamment Bruno de Commines qui a voulu une présence permanente à Taverny pour dénoncer la base de la Force nucléaire aéroportée, Solange Fernex qui a mené un jeûne international pour la vie de 40 jours et Marc Sève, le permanent de la maison, qui a organisé avec Solange Fernex un jeûne annuel du 6 au 9 août auquel Théodore Monod a participé de façon assidue. Depuis sa création, l’association a retenu, et conservera, le principe fondamental de l’action non-violente. Elle a été et demeure la cohabitation de celles et ceux qui entendent veiller, avec vigilance, à faire interdire et disparaître, au plus tôt, toutes les armes nucléaires de destruction massive, en France comme à l’étranger.

Le collectif Armes nucléaires STOP — créé en 1990 sous le nom de « STOP essais » pour s’opposer aux essais nucléaires en Polynésie — regroupait des personnes et une quinzaine d’associations non-violentes œuvrant à l’abolition des armes nucléaires au plus tôt et dénonçant les préjudices humains (vétérans…) et environnementaux (pollutions, détériorations…) des essais nucléaires. Ce collectif a aidé à la création des associations de vétérans. Son action a contribué à la décision de démantèlement du site de Moruroa en 1996 et à l’élaboration d’une loi de reconnaissance et d’indemnisation des vétérans adoptée en 2010.

Pour en savoir plus : lire les Statuts AAN-MdV 2017

Partenariats

Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance est membre actif de :

Les associations membres de Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance sont :