Nos actions de janvier 2018 : compte rendu

Vendredi 12 janvier 2018

Nous étions une dizaine de permanents à chaque moment de la journée.

Scènes d’échanges de vœux entre gens pacifiques,                    polis, décidés à faire changer d’avis un jour nos                            interlocuteurs grâce à nos arguments toujours renouvelés.

Notre vétéran s’est tenu à la porte d’entrée du ministère              des armées. Il a lu inlassablement à voix forte, le traité                de non- prolifération des armes nucléaires.

      Un nouvel étendard a été conçu par un des nôtres,                       en  famille. Et toujours renouvelée et affichée une                         banderole sur papier.

      La quantité de flyers distribués ne fait qu’augmenter.                     Le texte du flyer se trouve après la photo qui suit.

A bientôt de vous y rencontrer.

 

 

Un prix Nobel pour ICAN

ICAN, c’est la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires. Cette campagne a travaillé pour le vote à l’ONU d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires. Un vote historique en juillet 2017 par 122 pays contre 1 ! Le prix Nobel de la paix a été attribué à cette campagne ICAN qui regroupe 500 associations dans plus de 100 pays.

L’interdiction des armes nucléaires est maintenant totale, en possession, en utilisation et même en menace. La dissuasion nucléaire est donc hors la loi internationale. Comme les armes chimiques et bactériologiques.

La France est totalement opposée à cette interdiction. En 2018, il va être voté le budget de renouvellement de tout l’arsenal nucléaire français. Dans les prochaines années cela  coutera 6 milliards d’euros par an.

La dissuasion nucléaire est-elle une garantie de sécurité ? Certainement pas, si on analyse les conflits où des pays nucléaires se sont fait agresser. L’Egypte a attaqué Israël dans la guerre du Kippour, l’Argentine a attaqué le Royaume Uni dans la guerre des Malouines. L’arme nucléaire se veut marqueur de puissance, mais un marqueur qui menace l’humanité d’apocalypse avec les 15.000 bombes actuellement en service.

Nous demandons que la France signe le Traité d’interdiction des armes nucléaires.

 

MERCREDI 17 janvier 2018

      Première vigie à Paris, place Saint-Michel.

 

Cette action est renouvelée tous les 15 jours,       le mercredi de 17-18h.

January 25, 2018