Soir 3 du 5 août 2017 : interview de Patrice Bouveret

Une interview de Patrice Bouveret au Soir 3 du 5 aout 2017, à l’occasion du jeûne-action :

Un traité d’interdiction de l’arme nucléaire a été adopté par les Nations unies, le 7 juillet dernier. En quoi est-ce une révolution ?

PB : C’est une révolution, car depuis sa création les Nations unies demandaient à ce qu’on interdise les armes nucléaires. On a interdit les armes chimiques, on a interdit les armes biologiques, qui étaient des armes de destructions massives. Il a fallu attendre le 7 juillet pour que l’ONU adopte ce traité avec des obligations nouvelles : interdiction de fabriquer l’arme nucléaire, de la posséder, de l’utiliser, mais aussi de s’en servir comme menace.

Quel est l’impact sur cette politique que mène la France ?

PB : C’est la remise en cause de toute stratégie qui repose sur la dissuasion nucléaire qui est remise en cause par l’adoption de ce traité dans la mesure où la France se vante de respecter le droit international. Toutes les puissances nucléaires ont la même attitude : elles refusent ce traité disant qu’elles veulent conserver l’arme nucléaire pour assurer leur sécurité.

August 6, 2017