Nos actions

Rejoignez-nous lors des vigies

Nous soutenir

Par votre solidarité, nous arriverons à débarrasser le monde de ces armes de destruction massive. Votre soutien peut prendre la forme d’une adhésion, d’un don et/ou de participation à nos actions, etc.

Non aux armes nucléaires! Nos actions en cette fin septembre 2020

Après la reprise ce 1er vendredi du mois, des vigies à Balard près du ministère de la défense, c’est avec grand plaisir que je vous informe des vigies en semaine, pour le mois de septembre :
​_ mercredi 9 septembre, Place St Michel, de 16h30 à 18h00
 
_ mercredi 23 septembre, Place St Michel, de 16h30 à 18h00
 
_ jeudi 24 septembre devant une fac de la région parisienne ( le RDV sera précisé d’ici là )
Obligation qui nous est désormais faite de porter un masque dans tout l’espace public de Paris et de la petite couronne,

Hiroshima et Nagasaki : 75 ans – Nos actions dans le monde en 2020

Informations sur les jeûnes-actions en Angleterre :

Here is an overview of actions and events connected with the fast held in over 8 different locations in the UK – including pictures and links to one or two features in the local press.
http://tridentploughshares.org/trident-ploughshares-remembers-hiroshima-and-nagasaki/

Actions au Mont Saint Michel :

non aux armes nucléaires

Jeûne-action 2020 à Dijon :

Nous vous présentons, ci-joint, le compte rendu de ces journées exceptionnelles.

Actions-Dijon-août-2020

Lettre-ouverte-aux-dirigeants-français-2020

Pour rappel : Commémorations-Hiroshima-DIJON-2020

 

Notre présence devant le ministère des armées le 04 septembre 2020

Une belle premiere action pour la premiere vigie de rentrée, destinée également à montrer que nous aussi, nous sommes de retour,
avec maintenant, comme cela est écrit sur le tract … 44 pays qui ont ratifié le TIAN,
soit son entrée en vigueur qui se rapproche de plus en plus!

Notre message  :

La France doit signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires

 

Un Traité d’interdiction des armes nucléaires a été adopté aux Nations Unies par 122 États en 2017 avec l’appui de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN), action pour laquelle ICAN a reçu le Prix Nobel de la paix la même année.

Ce Traité entrera en vigueur quand 50 pays l’auront signé et ratifié.

Ce sont actuellement ( début septembre 2020 ) 44 pays qui l’ont ratifié, et c’est donc très bientôt que seront INTERDITES la possession et la menace d’armes nucléaires. La « dissuasion nucléaire » sera elle aussi INTERDITE. Cette doctrine repose sur une logique de peur créant une impression illusoire de sécurité. L’utilisation de bombes nucléaires aurait des conséquences catastrophiques pour l’humanité entière. Le risque de détonation par erreur, par accident ou par folie est actuellement aussi élevé qu’aux pires moments de la guerre froide.

Pourtant les neuf pays pourvus de la bombe atomique ont refusé de signer ce Traité, et ils modernisent même tous leurs armes nucléaires, certains en augmentant aussi le nombre qu’ils possèdent. En 2020, 13 400 bombes nucléaires menacent l’humanité et environ 1 800 sont en état d’alerte permanente, prêtes à être lancées en 15 minutes.  La France dispose de 290 bombes nucléaires et un sous-marin est prêt à tirer en permanence l’équivalent de 1 000 bombes d’Hiroshima.

La crise du COVID-19 a montré que l’humanité doit apporter des réponses collectives et solidaires face aux menaces globales actuelles. Les armes nucléaires sont la première de ces menaces avec le changement climatique, les inégalités, les guerres, les pandémies …

http://abolitiondesarmesnucleaires.org/

La France et l’OTAN – Perspectives du TIAN

Voici les links de deux articles récents publiés sur l’Agence de Presse Internationale « Pressenza » :

1) « La France, avec sa ‘force de dissuasion’, et l’OTAN dans le contexte géostratégique passé et actuel » (également en espagnol, allemand et italien) :
2) « Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) : l’avant et l’après »
 (également en espagnol et Italien) :
De notre ami Luigi MOSCA

Hiroshima et Nagasaki : 75 ans – Nos actions à Dijon – 06 Août 2020

Commémoration d’Hiroshima à Dijon le 06/08/2020

Ce 6 août, s’est déroulé place Rude la commémoration du bombardement d’Hiroshima, animée par le collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires*, dont une quarantaine de personnes s’engage en jeûnant.

Prises de paroles, lectures de textes, participation d’artistes japonais en costume traditionnel, musique, minute de silence :

• pour demander à nos élus et au Président Emmanuel Macron de signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) adopté par l’ONU le 7 juillet 2017. Ce traité prévoit l’interdiction d’employer, de fabriquer, de stocker et de menacer d’utiliser des armes nucléaires. Il entrera en vigueur lorsque 50 pays l’auront ratifié, nous en sommes à 40.

• en solidarité avec toutes les victimes des armes et des essais nucléaires

car ces armes représentent « le dernier degré de sauvagerie » (Albert Camus, dans le journal Combat du 8 août 1945). Elles créent une insécurité majeure sur notre planète.

Une délégation des jeûneurs sera reçue cet après-midi en préfecture pour présenter nos revendications.

Pour obtenir ce processus de désarmement international,des actions et jeûnes sont organisés dans plusieurs villes de France (Tours, Brest, Saintes, Mont Saint-Michel et Épinal) mais aussi en Allemagne, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et au Togo.

A 8h15, le 06/08/1945, explosait la première bombe nucléaire au monde, au-dessus de HIROSHIMA au Japon.

Newsletter S'inscrire